Le client ne reçoit pas sa proposition de renouvellement à temps

Le contrat de monsieur V. expire au 01/05/2019. Le 04/03/2019, il prend lui-même contact avec son fournisseur pour demander les nouveaux tarifs en application à partir du 01/05/2019.

Fin mars, le client reçoit enfin une lettre du fournisseur l'informant des nouveaux prix.

Monsieur V. n'est pas d’accord avec ces nouveaux prix plus élevés car les conditions générales du contrat stipulent que le fournisseur devait transmettre les nouvelles conditions au moins deux mois avant la date d'expiration du contrat.

Intervention du médiateur: 

Le fournisseur reconnaît qu'il a informé tardivement le client des nouveaux tarifs et est disposé à prolonger d'un an les tarifs du contrat initial.